Principes fondamentaux de l'Union Paneuropéenne Strasbourg 1995
L'Union Paneuropéenne, réunie en assemblée générale à Strasbourg le 10 décembre 1995, mouvement dépassant le cadre national et partisan, reste fidèle aux idéaux et idées politiques de son fondateur, Richard de Coudenhove-Kalergi. Formulée pour la première fois en 1922, sa vision d'une Europe pacifique unie dans la liberté et le droit conserve toute sa validité même après les changements historiques des dernières années.

La libération des peuples d'Europe Centrale et Orientale du joug du communisme soviétique a inauguré une nouvelle phase de l'histoire européenne qui ouvre la perspective d'une réunification de toute l'Europe dans un avenir prévisible. L'Union Paneuropéenne ne peut se déclarer satisfaite avec la situation actuelle, même après la disparition du régime communiste qui fut imposé par la force à la moitié de notre continent.

L'Union Paneuropéenne se déclare attachée au patriotisme européen, couronnement des identités nationales de tous les Européens. A l'époque des interdépendances et défis mondiaux seule une Europe forte et politiquement unie peut garantir l'avenir de ses peuples et entités ethniques. L'Union Paneuropéenne reconnaît l'auto-détermination des peuples et le droit des groupes ethniques au développement culturel, économique et politique.

L'Union Paneuropéenne se déclare partisane du développement libre et responsable de la personne, du renforcement des familles et des autres communautés naturelles, d'une Europe de justice sociale fidèle aux principes de solidarité et de subsidiarité. La responsabilité pour le monde de demain inclut la responsabilité de la personne et de l'Etat envers la nature et les créatures.

Le christianisme est l'âme de l'Europe. La vision de l'homme est basée sur la conception chrétienne, des droits de l'Homme et des principes d'un véritable ordre juridique. En promouvant la communauté des valeurs de notre continent, l'Union Paneuropéenne s'oppose à toutes les tendances qui affaiblissent les forces spirituelles et morales de l'Europe. Elle respecte l'apport du Judaïsme et de l'Islam à notre esprit et culture, dont ils forment une partie intégrante. L'Union Paneuropéenne est convaincue que la diversité culturelle et historique européenne des peuples et de leurs langues est un élément essentiel de la richesse de notre continent.

Le but de l'Union Paneuropéenne est l'union de tous les peuples européens en une Europe forte, capable de promouvoir effectivement ses intérêts et idéaux dans le Monde. Cela demande l'admission rapide des peuples d'Europe Centrale et Orientale à l'Union européenne, point de départ de l'Europe Unie de demain.

L'Union Paneuropéenne appuie l'évolution de l'Union européenne vers une entité politique, y compris dans les domaines de la Sécurité et de la Défense, capable d'agir en dehors comme au-dedans. Cette Europe doit chercher des liens amicaux avec ses voisins, spécialement avec la Russie, la Turquie et les autres pays du Bassin de la Méditerranée. Notre contient est appelé à représenter les idéaux de liberté et de dignité humaine dans le Monde.
Download Programme (41 KB)